Quand on se lance pour la première fois dans la création d’entreprise, le business plan semble être une étape compliquée. C’est une étape nécessaire, mais pourtant, ce n’est pas un exercice qu’on apprend à l’école. En ce qui nous concerne, c’est quand on a eu le RDV à la banque pour ouvrir notre compte professionnel qu’on nous l’a demandé pour la première fois.

A ce moment-là, je pensais qu’il s’agissait seulement d’un banal tableau synthétisant les coûts et chiffres d’affaires prévisionnels. Mais après quelques heures acharnées de recherche, j’ai réalisé, non sans un certain « stress », que le business plan, c’était beaucoup plus complet que ça. Je parle de stress, mais je devrais peut-être employer le terme « panique », parce que je m’y suis prise la veille de mon rdv avec la banque… ^^

(PS : N’attendez pas la veille pour vous y mettre !!!)

Business plan

 

 

Le business plan, ça sert à quoi ?

Alors en fait, ce business plan, ce sera un peu la vitrine de votre entreprise. Il va vous servir à synthétiser vos offres, les besoins auxquels vous répondez, vos stratégies, vos prévisions financières…

Et c’est ce document que vous montrerez :

  • à votre banque pour obtenir un prêt ;
  • à des experts avec lesquels vous souhaitez établir des partenariats ;
  • à de potentiels investisseurs pour qu’ils soutiennent et financent une partie de vos projets ;
  • à quiconque a besoin de savoir où vous en êtes et de vérifier la solidité de votre projet.

 

Le business plan a pour but de rassurer, de convaincre, de démontrer que le chef d’entreprise est professionnel, sérieux et qu’il est en capacité d’amener son entreprise à la réussite.

Ce n’est pas obligatoire de rédiger un business plan d’une manière générale, qu’on soit auto-entrepreneur ou autre. Cependant, ce sera indispensable de l’avoir fait dans les situations décrites plus haut.

Au-delà de ces aspects-là, le business plan est surtout intéressant pour le chef d’entreprise lui-même. En fait, ça lui permet de prendre du recul et de faire le point sur son entreprise, notamment en termes de prévisions financières. Il peut ainsi affiner ses objectifs et ses stratégies en fonction de ses attentes. Donc j’aurais plutôt tendance à vous encourager à en faire un, même si vous le gardez pour vous.

business plan

 

Quel est le format utilisé pour le business plan ?

Il n’y a pas vraiment de format imposé puisqu’il ne s’agit pas d’un document obligatoire. Mais le plus pratique, c’est de faire ça dans un logiciel de traitement de texte, avec éventuellement des annexes éditées dans un tableur.

 

 

De quoi se compose un business plan ?

Le business plan est scindé en 10 parties théoriques, que vous pouvez bien sûr adapter.

  • Une synthèse globale de 1 à 3 pages qui résume tout
  • Le besoin auquel votre entreprise répond
  • Votre solution (présentation, spécificités, avantages concurrentiels, mission, avancement)
  • Le marché dans lequel vous êtes (qui sont vos clients et vos concurrents)
  • Le business model que vous utilisez (type, schéma)
  • Votre stratégie (production, marketing, distribution, commerciale, objectifs)
  • Votre équipe (dirigeant, comptable etc.)
  • Vos prévisions financières (compte de résultat, flux de trésorerie, investissements éventuels)
  • Une analyse des risques
  • Les éventuelles annexes

Vous voyez, il y en a des choses à mettre ! Vous comprenez mon angoisse ? ^^

Mais si on s’y prend calmement, ça n’a rien de très compliqué. C’est surtout un exercice de prise de recul et de projection dans l’avenir.

business plan

 

Que doit transmettre le business plan ?

Votre business plan doit permettre à tout lecteur d’avoir facilement les réponses aux cinq question suivantes :

  • Quel est le produit ou le service que vous vendez ?
  • Qui sont vos clients ?
  • Pourquoi vos clients ont-ils besoin de votre produit / service ?
  • Comment allez-vous réaliser les ventes dans les mois et années à venir ?
  • Combien cela va vous coûter et vous rapporter ?

Ce sont des questions assez simples en fin de compte. Des questions auxquelles on avait déjà les réponses avec Benjamin. Mais rédiger notre business plan nous a permis d’aller plus loin et d’affiner nos objectifs.

 

 

Conseil

Après l’avoir expérimenté, je suis convaincue que faire cet exercice soi-même est très formateur. J’ai l’impression d’avoir appris pleins de nouveaux trucs, et j’adore ça ! Par contre, qu’on soit clair, ça prend du temps.  

Donc si vous avez besoin d’avoir un business plan mais que vous n’avez pas de temps à y consacrer pour X ou Y raisons, vous pouvez le déléguer sans problème. Si vous avez un comptable, vous pouvez lui en parler pour voir ce qu’il vous propose.

Sinon, vous pouvez aussi trouver sur internet des sites spécialisés, comme My-business-Plan qui peuvent réaliser cette prestation pour vous ou vous coacher et vous faciliter la vie.

Les sites de ce type regorgent également de petites astuces pour faire ça bien et vous donne des tas d’exemples, de guides et de documents types pour vous aider. Donc vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas commencer le vôtre !

 

Vous avez trouvé cet article utile ? Partagez-le à vos amis entrepreneurs ! 😊



Aidez vous aussi des personnes autour de vous en partageant:

2 commentaires

Capelli Nicolas · 26 octobre 2017 à 0 h 09 min

Merci pour le partage , intéressant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.