La plupart des gens n’a jamais songé à devenir entrepreneur. Pourquoi ? Déjà parce que ce simple mot fait peur. Peut-être aussi parce qu’à l’école, on nous apprend seulement comment travailler en tant que salarié.

Et si devenir entrepreneur n’était en fait pas si effrayant? Et si devenir entrepreneur était plus simple qu’on le pense?

 

Comprendre que l’image qu’on a de l’entrepreneur est fausse

Quand on pense à la création d’entreprise, ce qui vient en tête le plus rapidement sont : risques, difficultés, échec, et investissement financier. Oui, parce que quand on pense au mot entreprise, on pense tout de suite à une grosse entreprise. On oublie souvent qu’avant d’être importante, l’entreprise est à échelle humaine.

Un entrepreneur, c’est quelqu’un qui a créé une entreprise. Ce n’est pas forcément un grand patron, ce n’est pas non plus quelqu’un qui a forcément beaucoup d’argent, ni quelqu’un qui a embauché des salariés. Il s’agit simplement d’une personne qui a choisi de faire une activité qui rapporte un peu d’argent.

Entrepreneur

                         L’image de l’entrepreneur – Crédit photo: Geralt

 

Comprendre que créer une entreprise c’est facile

 

On pense souvent à tort que créer une entreprise est compliqué et réservé à certaines personnes qui ont des capacités ou des connaissances au-dessus de la moyenne. C’est faux. Il existe différents statuts d’entreprise selon ce que l’entrepreneur a décidé de faire. Mais sachez, qu’en France, vous pouvez tout à fait faire la demande de création de votre entreprise en quelques minutes en remplissant un simple formulaire sur internet.

 

Une fois votre entreprise créée, vous avez la possibilité de suivre des formations pour apprendre les bases qui vous aideront dans votre activité. Tout est également facilité en ce qui concerne les étapes que vous devrez suivre.

Entrepreneur

            Formation entrepreneur – Crédit photo: Cristina Abadia

 

Comprendre que devenir entrepreneur est accessible à tous

 

Je le disais plus haut, on a souvent une image faussée de l’entrepreneur, et pour cette raison, on s’imagine qu’on n’est pas assez qualifié pour le devenir. C’est une erreur. Il n’y a pas de qualification minimale requise, ni de diplôme nécessaire pour devenir entrepreneur.

 

Et quelque part tout le monde est déjà un peu entrepreneur, puisque chacun de nous gère son département personnel, son département finances, son département santé…

On pense aussi que l’entrepreneuriat est réservé aux personnes qui ont de l’argent. Mais savez-vous qu’il est possible, en France, de créer son entreprise sans verser le moindre centime ?

 

Création d'entreprise

                         Création d’entreprise – Crédit photo: Hansbenn

Pas la peine non plus d’avoir forcément un associé ou des salariés. On peut très bien être la seule personne qui travaille dans une entreprise. Il n’y a pas non plus de limite d’âge contraignante. Dans la plupart des cas, à partir du moment où l’on est majeur, on peut créer son entreprise.

 

Au niveau du domaine d’activité, on est libre de choisir ce qui nous convient. Cela peut être autant de la vente, du libéral, que du service. On peut faire ce choix simplement pour avoir des compléments de revenus, par volonté de réaliser un projet ou bien par passion. La seule chose qu’il faut faire, c’est en prendre la décision.

 

 

Comprendre que devenir entrepreneur n’est pas si risqué

 

Le dernier préjugé qu’on a sur l’entrepreneur, c’est qu’il doit travailler à 100% pour son entreprise. C’est bien souvent cette fausse idée reçue qui dissuade les gens de se lancer, même lorsqu’ils ont des projets qui leur tiennent à cœur. Il est tout à fait possible de cumuler plusieurs emplois. Ce qui veut dire qu’on peut très bien être salarié dans une entreprise, et en plus créer son entreprise, oui, oui !

 

Cumuler plusieurs emplois

              Cumuler plusieurs emplois – Crédit photo: Pourquoi Pas

Alors, il faut bien sûr vérifier dans son contrat de travail initial si on n’a pas de clause d’exclusivité nous en empêchant. Mais hormis ce cas particulier, nous sommes tout à fait libre de faire une activité supplémentaire dans la mesure où on n’exerce pas d’activité concurrente, qu’on reste loyal à votre employeur et qu’on respecte le nombre maximum d’heures travaillées par jour et par semaine.

Toutefois, pour éviter d’éventuels litiges, il est conseillé d’informer son employeur d’une volonté de création d’entreprise, même si on n’a pas de clause d’exclusivité.

 

Devenir entrepreneur en cumulant une activité salariée, c’est avoir la possibilité de se lancer tout en assurant une entrée d’argent permanente. Ça peut arrondir les fins de mois. Et ça permet aussi de tester la viabilité d’un projet avant de se lancer sans filet.

Et vous, pour quelle raison et dans quel domaine d’activité vous lanceriez-vous ? 🙂



Aidez vous aussi des personnes autour de vous en partageant:

1 commentaire

Pourquoi avoir un bon réseau est primordial - Entreprendre sa réussite · 1 septembre 2017 à 0 h 34 min

[…] et des aspirations plus ou moins similaires. Ces personnes que j’ai rencontrées étaient des entrepreneurs, des gens qui avaient pour la plupart des valeurs proches des miennes, et une sincère envie de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils