Depuis le début de ma vie d’adulte, j’étais stressée et j’avais l’impression de passer mon temps à courir partout. Entre le boulot, les courses, les tâches ménagères, les activités et les différentsprojets, difficile de m’ organiser et d’avoir du temps pour moi.

Mais il y a quelques temps, j’ai réussi à dissiper cette sensation. J’ai remarqué que certaines personnes avaient encore plus d’activités que moi à gérer, dont parfois des enfants à charge, et s’en sortaient très bien. Leur secret : la planification.

Organiser

C’est vrai que quand on y réfléchit bien, on dispose tous de 24 heures dans la journée. Ensuite libre à nous d’ organiser ces heures selon nos priorités. J’ai cherché comment font ceux qui réussissent là où j’avais l’impression d’être dépassée. Voici  ce que j’ai trouvé !

Il existe 10 étapes qui peuvent aider à s’ organiser pour se sentir plus serein(e) dans son quotidien.

L’idée générale, c’est de planifier complètement ou presque ses journées, depuis le lever jusqu’au coucher. A partir du moment où une tâche nous prend plus d’un quart d’heure, on peut la planifier.

Voici les 10 étapes en question:

1- Dresser une liste de toutes les tâches, et activités qu’on a sur une semaine

Dans un premier temps, dresser cette liste permet de se vider la tête. On peut ainsi évacuer la charge mentale qui est parfois oppressante.

Organiser

2) Prioriser les éléments de cette liste

Est-ce que vous avez déjà vu cette vidéo dans laquelle un professeur verse dans un bocal des balles de golf jusqu’à remplir le bocal ; puis y ajoute des cailloux et enfin réussit à y ajouter encore du sable ? S’il avait commencé par remplir le bocal de sable il n’aurait pas pu y ajouter les balles, et les cailloux.

Les balles représentent ce qui est important pour nous. Les cailloux représentent ce qui l’est un peu moins. Et le sable, c’est ce qui est plus ou moins sans importance.

On doit toujours faire passer ce qui est important pour nous avant le reste. Sans quoi, on risque d’être complètement submergé par des choses sans importance mais qui prendront toute la place, et on n’aura plus de temps à accorder à ce qui compte vraiment.

Pour bien savoir de quoi il s’agit, on peut les identifier sur notre liste de tâches en répartissant ces dernières dans ces 3 catégories :

  • Important
  • Moins important
  • Sans importance

3) Utiliser un agenda électronique ou papier

Rien de mieux pour organiser son temps que d’avoir un support pour nous rappeler ce qu’on doit faire et dans quel ordre. Support papier pour ceux qui veulent avoir une visibilité facile, ou électronique (ou sur smartphone) pour ceux qui veulent avoir des rappels, il y en a pour tous les goûts.

Organiser

4) Répartir les tâches quotidiennes obligatoires dans cet agenda

Si on veut avoir une chance de s’ organiser correctement, il faut qu’on arrive à cibler le temps qu’on a de disponible. Pour ça, le plus simple est de noter les heures qui sont déjà prises en identifiant celles qui sont destinées au travail, celles qui sont destinées aux repas, au sommeil, aux trajets ou à telle ou telle activité dans laquelle on s’est engagé.

5) Y ajouter les choses de la catégorie importante

Une fois qu’on a noté les activités obligatoires, on distingue assez facilement les créneaux disponibles. C’est ensuite à nous de bloquer certains de ces créneaux si on veut faire en priorité ce qui compte pour nous. C’est un peu comme si on mettait nos balles dans le bocal.

Organiser

6) Ajouter ensuite les choses moins importantes

On peut ensuite faire la même chose avec les tâches ou activités qui comptent un peu moins pour nous. Le fait de les planifier va nous aider à les faire de façon automatique, sans stress. A ce stade, on vient d’ajouter nos cailloux dans le bocal.

7) Intégrer dans le planning les dernières tâches de la liste

On continue dans la même idée avec les tâches qui restent, celles qui sont plus ou moins sans importance. Cela représente le sable, qu’on va toujours pouvoir glisser dans les interstices entre les balles et les cailloux de notre bocal.

8) Bien répartir les tâches ménagères

Les tâches ménagères sont souvent chronophages, surtout quand on a des enfants et qu’on passe son temps à passer derrière eux. L’une des façons de les optimiser est de les répartir tout en les planifiant sur la semaine.

On peut par exemple se dire qu’on fait le grand ménage le dimanche matin, et une petite retouche le mercredi soir. Ou alors, on peut répartir les tâches sur la semaine :

  • Nettoyer la cuisine lundi soir ;
  • Faire les sanitaires le mardi ;
  • Passer l’aspirateur et la serpillière le mercredi ;
  • Sortir les poubelles le jeudi ;
  • Faire les lessives le vendredi ;
  • Prévoir les courses le samedi matin;
  • Faire le repassage le dimanche matin (seulement pour les vêtements pour lesquels c’est vraiment nécessaire) ;
  • Etc.

Organiser

Les tâches ménagères sont aussi l’occasion de faire participer toute la famille en mettant par exemple les enfants et le/la conjoint(e) à contribution. On peut soit faire ça tous ensemble, soit avoir chacun des tâches attitrées.

Pour la cuisine, on peut aussi choisir de faire le weekend plusieurs plats à l’avance pour la semaine. Ça permet de se libérer du temps le soir en sortant du travail.

9) Identifier le temps perdu et l’ organiser pour l’optimiser

Quand on analyse en détail notre façon d’ organiser notre temps, on se rend souvent compte qu’on perd du temps parfois inutilement. Il s’agit aussi souvent de temps qu’on utilise sans que cela nous apporte une forte valeur ajoutée (télévision,réseaux sociaux, trajets, bouchons, pauses, attentes…)

Ces créneaux peuvent être une opportunité pour effectuer certaines tâches. On peut profiter de la pause du midi pour prendre du temps pour soi, pour se détendre, pour faire du sport.

Dans les transports en commun, on peut en profiter pour lire sur un sujet qui plaît, pour organiser les prochaines semaines, ou pour avancer dans la préparation d’un projet.

Et pendant les trajets en voiture, on peut essayer de se détendre, d’écouter son chanteur préféré, ou bien de se former au moyen de matériel audio. Ce sont des exemples que je me suis mis à pratiquer, mais il y a pleins d’autres possibilités !

10) Penser à planifier du temps pour soi

Les petits moments de détente, les moments en famille ou en amoureux sont très importants pour se sentir bien et pour décompresser du rythme effréné de la semaine.

S’ils ne sont pas planifiés, ils passent souvent à la trappe. Le mieux est donc de se réserver des créneaux spécifiques. On pourra organiser les rdv romantiques, les activités en famille et les moments de détente.

Organiser

Le plus simple, une fois qu’on a appliqué toutes ces étapes, c’est de s’en faire une routine. C’est à ce moment-là que tout deviendra facile et que l’organisation paraîtra naturelle !

Et vous, quels sont vos petits secrets d’organisation pour gagner du temps au quotidien ?


Aidez vous aussi des personnes autour de vous en partageant:

1 commentaire

Comment bien vivre sa période de chômage - Entreprendre sa réussite · 2 mars 2018 à 10 h 13 min

[…] L’organisation reste primordiale quand on est au chômage et qu’on veut bien vivre cette période. Il est important de se fixer un planning dans lequel on va trouver : […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.