Est-ce que vous aussi vous avez l’impression d’être de plus en plus fatigué au fil du temps ? Est-ce qu’il vous arrive, à peine sorti(e) du lit, de vous délecter à l’idée de pouvoir vous recoucher à la fin de la journée ? Est-ce que vous aussi, vous vous dites presque chaque jour avec conviction : « Ce soir, je me couche tôt ! » ?

Et dire que quand on avait 20 ans, on enchaînait les nuits blanches sans avoir l’ombre d’un cerne ! Oui, mais… il arrive un moment où on n’a plus 20 ans. Et notre corps nous fait payer ce qu’on lui a fait endurer pendant toutes ces années.

 

Fatigue

 

En ce qui me concerne, quand je dois faire une nuit blanche maintenant, (déjà il faut vraiment que me booste pour ne pas m’endormir), le lendemain j’ai l’énergie d’une huître. J’ai mal à la tête, les yeux qui piquent, je me sens toute faible, et je me déteste d’avoir voulu faire la maligne. Et je traîne cette fatigue parfois sur plusieurs jours… Mais bon, après tout, quand je fais une nuit blanche, je cherche un peu…

Le problème, c’est que ça fait quelques années que je ressens de la fatigue presque tous les jours. Pas seulement après avoir fait une nuit blanche. Le stress accumulé entre le travail, les trajets, les activités, et la maison à gérer me fatigue physiquement et mentalement. Et si vous êtes en train de lire cet article, c’est probablement que je ne suis pas la seule…

Alors je me suis dit que je pourrais partager quelques astuces que j’ai fini par utiliser pour me débarrasser de cette fatigue quotidienne qui me gâchait la vie.

Astuce n°1 : Avoir une routine pour se coucher plus tôt

Bon là je ne vous apprends rien. Quand on se couche plus tôt, le corps arrive mieux à se régénérer. Mais pour venir à bout des mauvaises habitudes de couche-tard, il faut faire quelques efforts.

On peut par exemple programmer l’heure du repas, puis planifier une activité après le repas, prendre une tisane et se mettre au lit pour lire 20 minutes avant d’éteindre la lumière.

Astuce n°2 : Se lever un peu plus tôt

Là, ça peut paraître contradictoire, mais en fait, quand on se lève plus tôt, on a bien plus d’énergie que quand on traîne au lit (Si ! si ! je vous assure : j’ai testé !). En plus, ça permet d’avoir le temps de faire pleins de choses, et le corps a le temps de bien se réveiller. Et ça évite d’arriver au boulot avec la trace de l’oreiller sur la joue…

 

Fatigue

Astuce n°3 : Calculer les cycles de sommeil

Le corps humain a besoin du sommeil pour se régénérer et recharger les batteries. C’est très important pour notre cerveau. Et pendant le sommeil, le cerveau a besoin de passer par différentes phases :

  • Le sommeil lent qui englobe le sommeil profond ;
  • Le sommeil paradoxal.

Ces phases se suivent en formant un cycle d’1 heure 30. Chaque nuit, il est recommandé de faire de 4 à 6 cycles ininterrompus, ce qui correspond à des nuits de 6 heures, 7h30 ou 9 heures. Et ce qui est le plus important, c’est de ne pas se réveiller au milieu d’un cycle.

On sera beaucoup plus fatigué si on se réveille après avoir dormi 8 heures et 15 minutes que si on se réveille après avoir dormi 6 heures. Parce qu’en ayant dormi 8 h15, on aura fait 5 cycles d’1h30, soit 7h30 et on aura commencé un nouveau cycle qu’on va interrompre au bout de 45 minutes. C’est comme si vous arrêtiez une mise à jour au milieu du téléchargement. C’est beaucoup plus dur de se lever du lit.

Alors que si vous calculez à l’avance votre temps de sommeil pour dormir 6h, 7h30 ou 9h, vous verrez que vous serez en forme au lever. Faites le test !

Il vaut mieux se lever 15 minutes plus tôt pour tomber sur le cycle. Ça vous évitera de traîner votre fatigue toute la journée.

Astuce n°4 : Se coucher et se lever toujours à peu près aux mêmes heures

Le corps aime bien fonctionner de manière automatique. Ça le soulage et le fatigue moins. Et le processus du sommeil est régulé par un genre d’horloge biologique qui vous permet d’alterner les phases de sommeil et les phases d’éveil.

Donc quand vous vous couchez à 22h30, vous allez faire vos cycles de sommeil et vous réveiller à une certaine heure. Et si vous faites la même chose tous les jours, un peu avant 22h30, votre corps vous indiquera que c’est l’heure d’aller vous coucher. Et le matin, vous vous réveillerez à peu près à la même heure, sans aucune difficulté, ni fatigue.

 

Fatigue

Astuce n°5 : Prendre l’habitude de faire une sieste

La sieste, c’est mon arme ultime… Après manger, on a souvent un petit coup de mou. Surtout si on s’est fait un bon restau ^^. Mais depuis que j’ai ma routine sieste, je commence chaque après-midi en pleine forme !

Vous vous dites peut-être que vous n’avez pas le temps. Mais dans ce cas, vous pouvez toujours faire une micro-sieste. Pour être bénéfique, la sieste ne doit pas être trop longue, pour ne pas tomber dans les cycles de sommeil. Si vous dormez plus de 20 minutes, vous risquez de vous réveiller encore plus fatigué(e).

Mais, si vous n’avez pas le temps, cette sieste, vous pouvez la faire pendant quelques minutes seulement. Ça permet de déconnecter des pressions et de tout ce qui bouillonne dans votre tête. Ça classe les dossiers, vos idées. Ça vous coupe de vos problèmes et vous repartez sur de bonnes bases.

Astuce n°6 : Manger plus léger

Je pense que je ne vous apprends rien, quand on mange lourd et gras, la fatigue se fait vite sentir dans la journée. C’est tout à fait normal parce que notre système digestif puise toute notre énergie pour digérer ce gros repas.

Donc pour limiter ce type de fatigue, on peut manger plus léger : limiter ce qui est lourd à digérer (fritures, viandes rouges, fromage fondu, sucre…) et réduire les quantités.

 

Fatigue

Astuce n°7 : Mettre ses écrans en mode nuit le soir

On peut réduire facilement sa fatigue oculaire, juste en changeant un petit paramètre sur nos appareils. C’est possible de le faire sur les téléphones portables, les ordinateurs et même sur certaines télévisions.

Astuce n°8 : Faire du sport

Contrairement à ce qu’on peut penser, faire du sport ne fatigue pas forcément. Avoir une activité physique régulière, ça donne la pêche. Ça fait fonctionner le corps et ça diffuse des hormones qui aident à se sentir bien. La fatigue générée, c’est de la bonne fatigue.

Et sur la durée, notre corps devient plus résistant à la fatigue, notamment à la fatigue mentale.

Astuce n°9 : Planifier ses journées

Parfois, la fatigue est amplifiée par ce qu’on appelle la charge mentale. On a tout pleins de choses dans la tête qu’il ne faut pas oublier de faire et ça bouillonne.

Planifier tout ce qu’on doit faire chaque jour permet de limiter ce type de fatigue et en plus d’être plus productif. On sort ce qui est dans notre tête pour le mettre sur le papier, et on se sent tout de suite mieux. Ça nous permet de fermer « les tiroirs mentaux » qui sont ouverts tout le temps.

 

Fatigue

Astuce n°10 : Mettre de l’ordre autour de soi

La pollution visuelle a aussi cet aspect fatiguant. On se sent stressé. On ne trouve pas les choses facilement. On perd du temps, et la moindre chose à faire nous demande plus d’effort. On commence à développer une flemme pour tout.

Il suffit de ranger, et d’organiser les choses de manière pratique pour éliminer cette fatigue. Et quel soulagement quand tout est en ordre !

Maintenant, à vous de jouer ! Il ne reste plus qu’à appliquer.

Pensez à partager cet article s’il vous a aidé 😊



Aidez vous aussi des personnes autour de vous en partageant:

2 commentaires

Stop la procrastination avec ces 11 étapes - Entreprendre sa réussite · 13 février 2018 à 8 h 04 min

[…] S’il est en bordel, alors non seulement tu vas perdre du temps mais il va aussi te fatiguer. On en parle dans cet article: 10 astuces pour se débarrasser de la fatigue […]

Comment bien vivre sa période de chômage - Entreprendre sa réussite · 20 février 2018 à 11 h 43 min

[…] La fatigue aidant, tu risques de te retrouver entraîné(e) dans un cercle vicieux dans lequel tu procrastines (va voir ici comment éviter ça). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *